Description du projet


Extraction d’acides gras


L’exploitation et la valorisation des  produits issus des végétaux locaux ligneux et non ligneux représentent une voie prometteuse. L’accroissement de la productivité et de l’offre en différents produits agroalimentaires et industriels potentiellement porteurs de valeur ajoutée et jusque là marginalisés constituent un enjeu majeur.

A cet égard, les forêts africaines sont riches en espèces à graines oléagineuses  directement consommables ou utilisées dans la fabrication de produits dérivés tels le savon, les cosmétiques, les médicaments, les vernis, la peinture, les lubrifiants, etc. En outre, depuis quelques années,  leurs usages énergétiques notamment sous forme de biodiesel se sont généralisés du fait de la flambée des prix du pétrole. Les graines sont aussi riches en protéines et de ce fait, elles sont largement utilisées dans l’alimentation humaine et du bétail.

Dans ce contexte, la réhabilitation des fruits forestiers tropicaux jusque là marginalisés constitue une piste intéressante pour l’amélioration des conditions de vie dans les campagnes par la création de source de revenus surtout pour les femmes qui représentent les principales actrices de la filière. Aussi, Elle participera à la restauration des peuplements forestiers naturels souvent vieillissants.

Le présent module s’inscrit dans une démarche de transfert de technologie. Il vise à promouvoir de nouvelles méthodes de transformation des oléagineux. Elles intègrent des procédés modernes de triturage et de raffinage respectueux de l’environnement et garantissent aux consommateurs un produit final de haute qualité conforme aux normes de sécurité sanitaire. Il s’agit de méthodes qui rendent moins pénible le travail et qui permettent d’accroître les rendements d’extraction et d’obtenir des produits de qualité.

Les espèces jouent un rôle socio-économique important au Sénégal. Elles sont bien adaptée en zone aride et largement utilisées aussi bien pour l’alimentation humaine et animale mais également dans le domaine de l’agroforesterie et de la pharmacopée traditionnelle :

1.Adansonia digitata L. (Le baobab)
2.Balanites aegyptiaca (L.) Del. (Le dattier du désert)
3.Azadirachta indica A. juss. (Le Neem),
4.Moringa oleifera Lam. (Le Ben ailé)
5.Detarium microcarpum Guill et perrott (Dankh),

A travers ce module, l’agence compte former chaque année une trentaine de personnes (acteurs de la filière ou non,  jeunes de la banlieue et du monde rural) pour leur offrir de nouvelles perspectives.